mercredi 24 décembre 2008

Sablés à l'orange et aux amandes (de Noël)

Jingle bells, jingle bells, dididadada. Vive l'esprit de Noël !!!
J'adore cette période avant le jour J. On a des mélodies de Noël plein la tête, on décore la maison, on fait des gateaux avec les enfants.
Justement, c'est un rituel, aux vacances de Noël, avec mes enfants, nous faisons des sablés de Noël.
Cette année, nous avons testé ceux-là. Un délicieux parfum d'orange. La recette est tirée du livre Cookies et petits biscuits de L. Pelvas - Collection Delta 2000.


Et ceux-là, avec un peu moins de succès (ma pâte était trop friable, trop sèche j'imagine...).

Donc, je vais vous donner la recette des premiers. Je suis certaine qu'elle est bonne !!
  • 200 gr de farine
  • 80 gr de sucre en poudre
  • 120 gr d'amandes en poudre
  • 100 gr de beurre (déjà sorti du frigo, il doit être mou)
  • 1 oeuf
  • le zeste rapé d'une orange
Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre et les amandes. Ajoutez ensuite le beurre et mélangez bien. Ajoutez ensuite l'oeuf et le zeste d'orange. Pétrissez bien la pate pour obtenir une belle boule.
Etalez-là au rouleau et découpez des ronds (ou autre chose) à l'emporte-pièce et déposez-les sur la plaque de cuisson. C'est l'étape préférée des enfants. Faire du découpage qui se mange !!!

Faites cuire 10 mn, four th 180°. Sortez-les quand ils sont dorés.
Ensuite, décorez-les (si vous voulez, moi j'ai pas eu le temps !) mais surtout mangez-les avec vos enfants !!!

JOYEUX NOEL

lundi 8 décembre 2008

Mini-pains de saumon aux crevettes


Chez moi, on ne raffole pas du poisson.
Alors, pour en faire manger à tout le monde (sans douleur), je privilégie les "pains" de poisson.
En portion individuelle, c'est encore plus sympa dans l'assiette.

J'ai trouvé cette recette sur Internet (me rappelle plus où exactement - Ô vieillesse ennemie). Elle est rapide, facile et ne nécessite pas énormément de matériel ... L'idéal pour des femmes travailleuses et débordées comme nous !!!

  • 3 pavés de saumon frais
  • 1 cube de court-bouillon
  • 3 oeufs
  • 2 cuillères à soupe de concentré de tomates
  • 300 gr de crevettes roses

Faites chauffer de l'eau dans une grande casserole et mettez le cube de court-bouillon à fondre.
Mettez le poisson à cuire dans le court-bouillon. Egouttez-le et émiettez-le. Réservez.
Epluchez les crevettes et coupez-les en morceaux. Réservez-en quelques une pour la décoration.
Faites chauffer le four th180°C.
Cassez les oeufs dans un saladier et mélangez-les avec le concentré de tomate. Fouettez et ajoutez le poisson émietté et les crevettes hachées. Salez et poivrez.
Versez la préparation dans des moules en silicone (pour 6 portions) et mettez au four pendant 20 mn.
Servez froid, avec une mayonnaise et une salade.

dimanche 7 décembre 2008

Cookies au chocolat blanc et pistaches

D'après une recette de Christophe Felder.

Je vous recommande son livre "Le chocolat de Christophe Felder". TERRIFIC !!!!

J'ai essayé plusieurs recettes de ce livre et elles étaient bonnes, belles et simples à réaliser. D'où cette déclinaison des cookies (chocolat blanc et pistaches au lieu de chocolat noir initialement).

  • 170 gr de chocolat blanc
  • 100 gr de beurre ramolli (du demi-sel pour moi)
  • 75 gr de sucre semoule
  • 100 gr de cassonade
  • 2 pincées de sel
  • 1 cuillère à café de vanille liquide
  • 1 oeuf
  • 200 gr de farine
  • 1 cuillère à café rase de bicarbonate de soude (en vente en supermarché au rayon sel)
  • 50 gr de pistaches concassées (non salées)
Préchauffer le four th 200°C.

Dans un saladier, mélanger le beurre, les sucres (semoule et cassonade), le sel et la vanille. Ajouter l'oeuf, lisser la pâte. Ajouter la farine et le bicarbonate de soude mélangés. Finir par les pistaches.

Hacher le chocolat blanc. Essayez de conserver d'assez gros morceaux pour qu'ils soient encore "visibles" après la cuisson. Ajoutez le chocolat à la pâte (elle est assez compacte).
Avec une cuillère, faire des petits tas sur une plaque à pâtisserie. Mettez à cuire pendant 10 minutes (si, si ça suffit).


Laissez ensuite refroidir les cookies avant de les retirer (ils vont durcir un peu, ce sera plus facile à manipuler). Et bon appetit !!!

dimanche 16 novembre 2008

Tarte saumon fumé et courgette râpée


C'est le week-end et j'aime bien faire la grasse matinée. Alors, souvent, j'essaie de préparer la cuisine à l'avance pour n'avoir pas grand-chose à faire pour le déjeuner du dimanche midi. Les quiches, c'est l'idéal. Il suffit de les accompagner d'une bonne salade et le tour est joué !
Aujourd'hui, c'est saumon fumé et courgettes.
  • une pâte feuilletée (ou autre, à son goût)
  • 3 œufs
  • 15 cl de crème liquide
  • 3 tranches de saumon fumé
  • 1/2 courgette râpée
Faites chauffer le four , th180°. Etalez la pâte dans le moule à tarte. Parsemez le fond de morceaux de saumon fumé.
Dans un saladier, mélangez les œufs, la crème et les courgettes râpées. Salez un peu (le saumon fumé quand il cuit est très salé). Poivrez et versez sur le fond de tarte.
Enfournez pour 25 mn.
Et voilà, c'est prêt.

mardi 11 novembre 2008

Capelletti primavera

Comment faire manger des légumes aux enfants et aux papas.... En les mettant dans une sauce servie sur des pâtes. Infaillible, ils en redemandent tous !!!
Bon, il faut dire aussi qu'ayant quelques racines italiennes, chez moi, on ADORE la pasta !

  • 1 courgette
  • 1 carotte
  • 1 petite boite de fonds d'artichaut
  • 20 cl de crème liquide
  • 1 cuillère à café de curry
  • 1 tomate
  • 1 oignon
  • 1 gousse d'ail
  • 100 gr de lardons
  • 20 cl de bouillon (moi j'opte pour du bouillon de volaille)

Lavez et épluchez les légumes. Coupez les carottes, courgettes et fonds d'artichauts en cubes et réservez-les.
Dans une cocotte, faites chauffer un peu d'huile d'olive et mettez l'oignon haché à frire avec les lardons. Saupoudrez-les ensuite de curry et laissez encore cuire 5 mn.
Ajoutez l'artichaut, l'ail écrasé et le bouillon. Laissez cuire 5 mn et ajoutez la carotte et la tomate. 5 minutes après, la courgette. Couvrez et laissez cuire 15 mn.
Quand les légumes sont cuits, ajoutez la crème fraiche et faites bouillir légèrement quelques minutes.
Faites cuire les pâtes et versez toute la sauce dessus. A manger aussitôt.

samedi 1 novembre 2008

Mini cakes au jambon et à la Vache qui rit

Ce soir, je teste une recette du Cuisine Actuelle de Novembre : cake au jambon et Vache qui rit.

Sophie Dudemaine a encore frappé pour mon plus grand plaisir. J'aime beaucoup cette femme et ce qu'elle fait.
Je l'ai découverte un matin, dans ma voiture. J'écoutais une émission radio animée par Nagui sur RTL. J'ai eu envie d'acheter son livre sur les cakes. Et je n'ai jamais regretté.
Je l'ai même offert autour de moi (hein les filles !!).

Pour cette recette, j'ai remplacé quelques ingrédients qui me manquaient mais le résultat est super bon quand même. Donc, avec la mozarella ce doit être aussi bon voire meilleur.

  • 150 gr de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 3 oeufs
  • 150 gr de jambon blanc
  • 8 portions de Vache qui rit
  • 13 cl de lait
  • 8 cl d'huile de tournesol
  • 100 gr de gruyère rapé (normalement c'est de la mozarella rapée)
  • sel et poivre

Préchauffez le four th 180°.
Mélangez les oeufs, la farine, la levure. Ajoutez ensuite l'huile et le lait chauffé.
Ajoutez le fromage, un peu de sel et de poivre. Coupez le jambon en carrés et ajoutez-le aussi.
Mélangez bien.
J'ai utilisé des caissettes en silicone que j'ai trouvées dans un supermarché Géant. Ils sont beaux et super-pratiques (et pas chers).

Remplissez les moules à moitié. Déposez des carrés de vache qui rit dans chaque caissette et recouvrez de nouveau de pâte. Faites cuire 20 mn et c'est prêt.

Avec ces superbes moules, on peut même servir les cakes dedans.

samedi 25 octobre 2008

Tarte au citron meringuée

J'ai reçu de superbes citrons en provenance directe de Sicile.
Ils n'ont subi aucun traitement, ils sont bio !! et bons !!
Alors, une petite tarte au citron meringuée s'impose...

  • 1 pâte sablée
  • 4 oeufs
  • 40 gr de farine
  • 175 gr de sucre semoule
  • 50 cl de lait
  • 1 citron
Faites chauffer le four th 180°.
Rapez le zeste du citron et réservez. Pressez ensuite le citron pour récupérer le jus.
Faites chauffer le lait, ajoutez le zeste du citron et laissez infuser.
Cassez les oeufs en séparant les jaunes des blancs. Fouettez les jaunes avec la farine et 75 gr de sucre. Ajoutez le jus du citron et mélangez. Filtrez le lait et ajoutez-le aux oeufs.
Etalez la pâte dans le moule à tarte et versez la préparation aux oeufs. Mettez au four pour 30 mn.
Pendant la cuisson de la tarte, battez les blancs en neige. Lorsqu'ils commencent à prendre, ajoutez les 100 gr de sucre restant.
Sortez la tarte du four et baissez le thermostat à 150° (la pâte au citron doit être cuite mais encore légèrement tremblotante au centre).

Décorez le dessus de la tarte avec les blancs en neige (j'ai utilisé une poche à douille jetable). Réenfournez pour 20 mn.

Laissez refroidir avant de servir. En voilà une belle tarte !

mardi 21 octobre 2008

Pasta à la sauce tomate, thon et petits pois

Finalement, rien de tel qu'un bon plat de pâtes ! En plus, si c'est facile et rapide à réaliser, encore mieux. C'est le cas de cette sauce tomate. Tout est dans les placards. Elle est idéale pour régaler des invités de dernière minute ou pour faire plaisir aux enfants sans les faire trop attendre.


  • une boite de thon à l'huile
  • petits pois (j'ai mis environ 100 gr)
  • pulpe de tomates (j'utilise celle en bouteille de verre -mais on peut prendre des dés de tomates en boite aussi - tout dépend de ce qu'il y a dans votre placard)
  • 10 cl de crème liquide
  • 1 oignon
  • un peu d'huile d'olive
Mettez à chauffer deux cuillères à soupe d'huile d'olive dans une sauteuse. Faites frire l'oignon coupé en dés puis ajoutez les tomates, les petits pois et le thon. Faites mijoter une dizaine de minutes. Versez la crème fraiche, portez à légère ébullition et refaites mijoter une quinzaine de minutes.
Pendant ce temps-là, faites cuire les pâtes. Égouttez-les et servez-les avec plein de sauce et du fromage rapé...
Bon appétit !

mardi 14 octobre 2008

Mon riz cantonais pour les jours de fatigue

Dans mon frigo, il reste toujours un malheureux légume orphelin ou trop peu de quelque chose pour en faire tout un plat. Dans ces cas-là, le riz cantonais est tout indiqué.

On peut y mettre ce que l'on veut et cela devient "son" riz à la cantonaise....
Alors pour ce soir, c'était :
  • Du riz thai déjà cuit (pour le nombre de personnes qui vont s'attabler)
    un reste de la veille, c'est tout aussi bon voire meilleur car un peu sec.
  • une courgette (rescapée) du jardin,
  • un reste de petits pois (en boite),
  • des crevettes roses (surgelées),
  • des lardons (eux-aussi du congélateur)
  • un oignon (normal)
Dans une grande poële (ou un wok), je fais chauffer l'huile de tournesol. Je fais griller l'oignon en petits cubes et ensuite j'ajoute la courgette en petits cubes aussi (c'est ma période cubiste).

Lorsque vous estimez que les courgettes sont suffisament cuites (à votre goût en somme), ajoutez les lardons. Faites revenir encore un peu et ajoutez le riz. Là, remuez bien. Il ne doit pas faire de paquets mais presque s'egrener. Un peu de sel, un peu de poivre. On ajoute les petits pois et les crevettes en rondelles à la fin juste pour les réchauffer et ne pas en faire de la purée.

Voilà, c'est prêt et c'est bon !!!

dimanche 12 octobre 2008

Pavé de ricotta à l'orange

La ricotta est un fromage frais italien. Quand j'étais petite, je le mangeais comme ça, à même le pot avec une petite cuillère. Elle se mange aussi bien sucrée que salée.
Aujourd'hui, je l'ai cuisinée sucrée et parfumée à l'orange. C'est une recette tirée d'un "Maxi Cuisine".

Simplissime et fameux avec un bon café (à l'italienne bien sûr!).

  • 220 gr de farine
  • 250 gr de ricotta
  • 200 gr de sucre en poudre
  • 180 gr de beurre ramolli
  • 4 oeufs
  • 20 cl de crème épaisse
  • Extrait d'orange
  • 1 cuillère à café de levure chimique
Mélangez la farine, la levure, la moitié du sucre et le beurre. Ajoutez un oeuf et malaxez jusqu'à obtenir la consistance d'une pâte à tarte. Formez une boule et tassez la pâte dans le fond d'un moule carré (j'ai utilisé un moule en silicone- pour un moule en "dur", il faut le chemiser).
Faire cuire 15 mn à four th 180°.


Une fois cuite, retirez la pâte du four et laissez refroidir. Baissez le thermostat à 150°C.
Fouettez la ricotta et la crème fraiche pour assouplir. Ajoutez le sucre restant (100 gr), les 3 autres oeufs et l'arome d'orange. Mélangez bien avant de verser sur la pâte cuite. Enfournez pour 25 mn.
Laissez refroidir le gateau et mettez-le au frigo pendant au moins 2 heures pour que la crème durcisse. A la sortie du four, elle sera tremblottante, c'est normal.
Servez-le en carrés.

mercredi 8 octobre 2008

Tarte aux pommes de mon jardin

Mon jardin regorge de pommes de toutes variétés. Alors j'ai décidé, après les compotes, d'en faire une tarte toute simple.



  • une pâte à tarte sucrée
  • 4 ou 5 pommes
  • 70 gr de cassonade
  • 80 gr de sucre semoule
  • 2 oeufs
  • 20 cl de crème fraîche
  • un peu de beurre
Faites chauffer le four th180°.
Epluchez les pommes et coupez-les en gros morceaux.
Faites fondre un peu de beurre dans une poële et ajoutez les morceaux de pommes. Saupoudrez-les de cassonade et faites-les dorer à feu vif pendant une dizaine de minutes. Retirez du feu et réservez.
Etalez la pâte et foncez un moule à tarte.
Cassez les deux oeufs dans un saladier puis ajoutez le sucre. Fouettez les oeufs et versez ensuite la crème fraiche en continuant à fouetter pour obtenir une crème homogène.
Versez les pommes sur le fond de tarte et éparpillez uniformément. Versez la crème puis enfournez pour 25 mn.
Dégustez tiède ou froid.

mercredi 1 octobre 2008

Cours de cuisine !!

TROP SYMPA !!!!

Je suis allée à un cours de cuisine prodigué par L'Atelier des chefs et j'en suis ressortie ENCHANTEE. Merci Marie !!!

J'ai passé plus de 2 heures en très bonne compagnie, appris plein de choses, le chef n'était pas avare de conseils et d'astuces et il était très sympa. Bref, je vous invite à y aller vous aussi.
Pour vous donner envie, voilà quelques photos.

J'ai choisi l'atelier de Paris Peclet - dans le 15ème arrondissement. Belle boutique et beau quartier. Et de beaux blancs en neige, n'est-ce pas ? Eh ben, ça donne de splendides macarons...

Et enfin, de fameuses crèmes pour fourrer ces macarons !


Ah oui, c'était un cours sur les macarons. Mais il y en a pleins d'autres sucrés ou salés.
Je recommencerai !

dimanche 28 septembre 2008

Compotée poires figues

Des figues, encore des figues. Oui, comme il m'en restait un peu après la tarte, j'ai décidé de faire une compotée avec des poires. Quelle bonne idée ! C'était très fin et très doux. Je vous le conseille.

  • 3 poires
  • 500 gr de figues fraiches
  • 70 gr de cassonade
  • 30 gr de beurre
  • 4 cuillères à soupe de crème de framboise (ou autre alcool)
Epluchez et épépinez les poires. Enlevez la peau des figues.
Faites fondre le beurre dans une poële à feu vif. Coupez les fruits en gros morceaux et les mettre dans la poêle. Saupoudrez de sucre et versez l'alcool de framboise sur les fruits.
Laissez cuire pendant un petit quart d'heure à feu vif.
Faites refroidir et servez dans des coupes, sans rien d'autre pour profiter de leur douceur.

samedi 20 septembre 2008

Tarte aux figues fraîches

J'adore les figues !!! Mais, elles sont un peu chères ces temps-ci.
Enfin, heureusement je suis tombée sur une cagette à un prix défiant toute concurrence et je me suis précipitée pour les acheter.
J'allais enfin pouvoir préparer une succulente tarte aux figues.

Pour la pâte, j'ai utilisée la même que pour la tarte tain.

Pour la garniture :
  • 700 gr de figues mûres
  • 2 cuillères à soupe d'alcool de framboises
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 100 gr de sucre en poudre
  • 50 gr de farine
  • 25 cl de lait

J'épluche les figues car je n'aime pas la peau et je me méfie de tous les produits qui sont vaporisés sur les fruits.
- Donc, épluchez les figues et coupez-les en deux avant de les mettre dans un saladier. Arrosez-les de l'alcool de framboises et de 2 cuillères à soupe de sucre. Mélangez et laissez macérer au frais 30 mn.
- Etalez la pâte dans un moule à tarte.
- Dans un saladier, fouettez les jaunes d'œufs avec le sucre restant (moins les 2 cuillères à soupe). Ajoutez ensuite la farine et le lait tout doucement. Versez le mélange sur la pâte à tarte et déposez les figues harmonieusement par-dessus. Face coupée sur le dessus, c'est plus simple.
- Mettez à cuire 40 mn à four th180.

Elle est meilleure tiède ou même froide.

jeudi 18 septembre 2008

Pain à l'avoine et au lait fermenté (lait ribot)

Ayant hérité d'une machine à pain il y a quelques années, je l'ai beaucoup utilisée au début. Hélas, l'abondance de mie et l'absence de croute a fini par déplaire à mon chéri et mes enfants.

Donc, j'ai changé de technique. J'ai utilisé la machine à pain juste pour pétrir. Dorénavant je faiss cuire le pain au four. Résultat, Chéri apprécie mon pain.

Et mes enfants ? Ils préfèrent le pain de mie industriel sans croute. Enfin, ils apprécient aussi le riz au lait que je fais également dans la machine à pain.

Revenons à notre pain. Celui-là, je l'aime bien parce qu'il contient du lait fermenté et des flocons d'avoine. Ça change de texture et de gout. La recette provient du livre Bons pains 100% maison de Marjie Lambert.

  • 75 ml d'eau bouillante
  • 75 gr de flocons d'avoine
  • 150 ml de lait fermenté
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude (en grandes surface)
  • 2 cuillères à soupe de germe de blé (facultatif)
  • 300 gr de farine blanche
  • 1 1/2 cuillère à soupe de levure sèche ou un demi-cube de levure fraiche
Mettez les flocons d'avoine dans la cuve de la machine. Versez l'eau bouillante dessus, mélangez un peu et laissez refroidir une dizaine de minutes. Ajoutez ensuite les autres ingrédients dans l'ordre.
Réglez le programme pétrissage seulement et mettez en marche. Lorsque la levée est terminée, faites chauffer le four Th210°. Enfournez le pain pendant une vingtaine de minutes, avec un récipient rempli d'eau. A la sortie du four, laissez refroidir sur une grille.

dimanche 14 septembre 2008

Macarons traditionnels aux amandes

A Bordeaux, il y a les cannelés ET les macarons. A priori, pas de rapport entre les uns et les autres.
Mais si !!! Lorsque l'on fait des cannelés, il vous reste pas mal de blancs d'œufs dont on ne sait jamais quoi faire. Eh ben, à Bordeaux, ils font des macarons avec ces fameux blancs d'œufs.

Voilà une recette dont je trouve le résultat très proche de celui des macarons que j'ai mangés à Saint-Emilion (splendide ville au passage).
  • 250 gr de poudre d'amandes
  • 200 gr de sucre glace
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 2 cuillères à soupe de compote de pommes (facultatif)
  • 2 gouttes d'extrait d'amande amères
Dans une terrine, mettez la poudre d'amandes, le sucre glace, le sucre vanillé et mélangez bien. Ajoutez une partie des blancs d'œufs (non battus) et la compote puis mélangez de nouveau. Versez le reste des blancs et l'extrait d'amandes amères.

Versez la pâte dans des petits moules en silicone ou directement dans des caissettes en papier. Faites cuire à th 150° pendant 15 minutes.

Démoulez les macarons seulement lorsqu'ils sont froids car ils sont très fragiles.

La compote de pommes donne du moelleux aux macarons. Elle est facultative. Vous pouvez essayer avec ou sans.

mardi 12 août 2008

Des bricks

Hormis à la féta, je ne préparais pas les bricks autrement.
Mais, heureusement, j'ai surfé et j'ai découvert que l'on pouvait mettre ce que l'on veut dans ces feuilles. Je ne me suis pas fait priée (surtout en vacances !!) pour tester avec des "légumes - steack haché" et du "gorgonzola- bacon".

Le gorgonzola est un fromage italien à pâte molle qui s'apparente (selon moi) au roquefort. Il est beaucoup plus crémeux. Donc, si vous aimez le roquefort, le bleu et autre pâte persillée, vous adorerez le gorgonzola. Pour les super-gourmands, il en existe une version au mascarpone. Bon, là, faut pas compter les calories (ni les points ww !!!) mais en tartine, c'est terrible..........
Il se prête bien à fondre dans une casserole, avec encore un peu de crème fraiche (eh oui) et servi sur des pâtes fraîches....
Mais je m'égare, revenons-en aux bricks.
  • Un paquet de feuilles de bricks
Bricks aux légumes :
  • 300 gr steack haché
  • 1 oignon
  • 1 petite courgette
  • 1/2 poivron rouge
  • 1 tomate
  • paprika, cumin
Epluchez et coupez la courgette, le poivron et l'oignon en cubes.
Faites frire l'oignon dans l'huile d'olive et ajoutez le steak haché. Laissez cuire 5 minutes.
Retirez le steak et faites frire la courgette et le poivron. Salez, poivrez puis laissez-les cuire une dizaine de minutes.
Faites refroidir la farce.

Bricks au gorgonzola
  • 1 morceau gorgonzola
  • 100 gr allumettes bacon
  • 50 gr gruyère rapé
  • 1 oeuf
  • 5 cl crème fraiche
Taillez le gorgonzola en petits dés et mettez-le dans une terrine avec le bacon, la crème, le gruyère et l'œuf. Mélangez bien. Ce n'est pas nécessaire de saler, le bacon l'est déjà et le fromage aussi.

Pour les deux types de brick :

Déposez une cuillère de farce au milieu d'une feuille de brick puis pliez-la en triangle (si vous maitrisez le sujet) ou en un simple carré (comme moi ;-). Déposez chaque carré sur une plaque allant au four. Il n'est pas utile de badigeonner de beurre ou d'huile, ce sera moins gras et pas moins bon.
Lorsque tous les bricks sont prêts, enfournez pour 25 mn environ, à 180°.

Servez-les chauds ou tièdes avec une salade pour un repas complet ou en amuses-gueule.

mercredi 23 juillet 2008

Gratin d'aubergines à la parmesane

Nous voilà en été !!!
C'est la saison des courgettes, des tomates et des aubergines. J'en ai acheté un plein carton et j'en cuisine à tour de bras !!!
J'adore les aubergines !!! Surtout en gratin à la parmesane.... hummm
Les tranches d'aubergines sont cuites à l'huile, ce n'est certes pas très léger mais finalement dans ce gratin, il n'y a pas d'autre matière grasse et pas de féculent. Donc, on peut considérer que si l'on ne mange que du gratin, c'est diététique...;-)
Et puis sinon, on va faire une belle ballade à vélo ou a pied pour éliminer.... c'est l'été !!!

  • 2 aubergines
  • 3 tranches de jambon cuit
  • 1 boule de mozarella
  • 1 pot de sauce tomate toute prête (ou de la vraie s'il vous en reste)
  • du parmesan rapé
  • 1 oignon

Coupez les aubergines en fines tranches, dans la longueur. Salez-les (pas facile à dire ça) et laissez-les dégorger pendant 30 mn dans une passoire (elles boivent moins d'huile à la cuisson comme ça).
Emincez l'oignon et réservez-le. Coupez la mozarella et le jambon en carrés et réservez aussi.
Faites chauffer une poële et versez de l'huile, suffisamment pour qu'il y ait à peu près 1 ou 2 mm d'épaisseur. Je sais, c'est beaucoup, mais c'est comme ça que les aubergines seront les meilleures... Faites frire légèrement toutes les tranches des deux côtés, en rajoutant un peu d'huile à chaque fois. Mais non, c'est pas grave, vous allez laisser les tranches cuites s'égoutter sur du papier absorbant.
Préparer un plat allant au four et verser une cuillère de sauce au fond. Faire une couche d'aubergines, parsemer de carrés de jambon et de mozarella, de tranches d'oignon et saupoudrer légèrement de parmesan. Recouvrir d'un peu de sauce. Répétez ces couches jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'aubergines. Versez toute la sauce s'il en reste un peu.

Mettez au four (th180°) pendant 30 mn. Servez chaud et j'espère que vous ne serez pas déçus.

vendredi 11 juillet 2008

Un risotto d'anniversaire aux queues d'écrevisses


Bon anniversaire mon chéri !!! A cette occasion, je lui confectionne un risotto aux queues d'écrevisses. Il adore le risotto et les écrevisses, ça tombe bien !!
Pour la préparation, désolée, mais je n'ai pas de quantités exactes. Je fais un peu au pif....
Alors, approximativement, il faut :
  • un 1/2 oignon en cubes,
  • de l'huile d'olive,
  • du riz "Arborio"(on en trouve chez Intermarché, c'est un riz spécial risotto - paquet vert)
  • un cube de bouillon de poule
  • de l'eau
  • un verre de vin blanc sec
  • sel et poivre
  • 2 cuillères à soupe de crème fraîche
  • des queues d'écrevisses surgelées
Dans une sauteuse, faites chauffer l'huile d'olive. Ajoutez l'oignon et laissez-le colorer un peu. Versez le riz et laissez-le devenir translucide. C'est là qu'il faut ajouter un peu d'eau. Juste assez pour recouvrir à peine le riz. Mettez aussi le premier bouillon cube émietté grossièrement avec les doigts. Remuez à la cuillère en bois et couvrez. Baissez le feu pour que l'eau ne s'évapore pas trop vite et ne vous éloignez pas trop. Dès que l'eau a été absorbée, ajoutez le verre de vin blanc et recouvrez, en attendant que le riz absorbe. Ajoutez aussi les écrevisses.
C'est ça le secret du risotto, ajouter les liquides en plusieurs fois.
Ajoutez de l'eau encore une fois, en petite quantité. Remuez et couvrez jusqu'à absorption. Répétez l'opération encore une ou deux fois, jusqu'à ce que le riz soit cuit. Il restera toujours un peu ferme.
Lorsque le riz est cuit, ajoutez la crème fraîche. Remuez, éteignez le feu et couvrez encore pour que le riz chaud absorbe et devienne crémeux. Servez presque aussitôt.

C'est ma recette de base à laquelle j'ajoute d'autres ingrédients pour varier les plaisirs : crevettes, petits pois, lardons, poulet, champignons, etc...

mardi 8 juillet 2008

Roulés au jambon cru et au saumon


Rouler, rouler, rouler, c'est tellement simple de rouler une pâte. Pour en faire des amuses-bouches, des petits en-cas quand on a pas envie de faire trop de cuisine. Et puis c'est bon !! Alors, le vendredi soir, on roule !!!
La recette de base prévoyait une pâte feuilletée que j'ai remplacée par une pâte à pizza du commerce toute prête (bah oui, on s'économise vraiment). Et dedans :
  • 2 pâtes à pizza
  • jambon cru
  • boursin
  • mozarella rapée
  • un reste de pavé de saumon frais cuit au court-bouillon
Mais on peut mettre ce qu'on veut (et surtout de ce dont on dispose dans le frigo ou les placards).

Etaler la pâte sur le plan de travail. Pour le premier roulé, tartiner de boursin et recouvrir de quelques tranches de jambon cru. Rouler et recouvrir de film transparent.
Pour le deuxième roulé, parsemer la pâte de mozarella râpée et de saumon en miettes.
Rouler et filmer.
Mettre les deux rouleaux au congélateur pendant 30 minutes. Ça permet de durcir la pâte pour la trancher plus facilement.
Une fois les deux rouleaux découpés en tranches, posez-les sur une plaque de cuisson et faites cuire une vingtaine de minutes à four th180° chaleur tournante.
Et servir avec une salade verte sur la petite table du salon devant un bon film....

lundi 30 juin 2008

"J'ai descendu dans mon jardin, pour y cueillir du romarin" disait la chanson. Enfin, moi, c'était pour y cueillir des courgettes. Et pour en faire un cake, "gentil coquelicot mesdames, gentil coquelicot".

Idéal pour le repas du soir, une tranche de cake et une salade. Surtout quand le maillot de bain fait de l'oeil et qu'il ne faut pas trop s'appesantir (sur la balance...).


  • 200 gr farine
  • 4 oeufs
  • 1/2 sachet levure chimique
  • 15 cl lait
  • 10 cl huile d'olive
  • une courgette
  • un poivron rouge
  • une buchette de chèvre
  • sel
  • poivre

Laver et éplucher la courgette et le poivron. Couper les légumes en petits dés et les faire revenir dans un peu d'huile d'olive. Les laisser cuire à feu doux et à couvert pendant 10 mn. Réserver.

Couper la buchette de chèvre en tranches puis en petits carrés. Réserver.

Dans une terrine mettre la farine, une pincée de sel, du poivre et la levure chimique. Mélanger et ajouter les oeufs, l'huile et le lait. Bien mélanger pour qu'il n'y ait pas de grumeaux.

Ajouter les légumes et le chèvre à la pâte. Mélanger et verser dans le moule à cake. Faire cuire 45 minutes à four th180°, chaleur tournante.

Démouler tiède et manger frais.

dimanche 1 juin 2008

Cake aux Carambar


Je sais, c'est la mode des Carambar.
Mais là, faut vraiment y céder. Ce cake est un vrai bonheur. Un goût de caramel corsé, un moelleux, une douceur ... je sais plus quoi dire tellement c'est BON!!

Cette recette, je l'ai empruntée à ce blog chocolaté : Chocolat & caetera. Ses photos sont d'ailleurs bien plus éloquentes que la mienne...
Mea culpa, je suis pas une pro de l'image. Mais des gâteaux ah ça oui !!

  • 3 oeufs
  • 160 gr de sucre
  • 150 gr de farine
  • 150 gr de beurre (oups, je l'avais oublié - merci Laulau)
  • 1/3 sachet de levure chimique
  • 20 Carambar
  • 10 cl de lait

Faire chauffer le four th180°C. Dans une casserole, faire fondre les carambar, le beurre et le le lait à feu moyen. Remuer souvent.
Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre, la levure et les oeufs. Ajouter ensuite le lait caramélisé. Verser dans un moule à cake et cuire 40 mn (environ).

Dégustez !!!

jeudi 29 mai 2008

Cake crunch et noix de coco

Du Crunch (la tablette de chocolat qui croustille de chez Nestlé - mais si vous connaissez) et de la noix de coco !! Trop bon !!
J'ai trouvé cette recette dans Cuisine Actuelle du mois de Mars je crois.
Fameux et simplissime.

3 oeufs
150 gr de farine
1/3 sachet de levure chimique
160 gr sucre
100 gr noix coco rapée
100 gr chocolat Crunch (une tablette en somme)
160 gr beurre ramolli

Allumer le four th 6 (180), option chaleur tournante. Casser le crunch en petits morceaux.

Mélanger les œufs avec le sucre dans un saladier. Incorporer la farine puis le beurre. Ajouter le chocolat et la noix de coco. Mélanger.

Verser la préparation dans un moule à cake. Glisser au four pendant 40 mn. Démouler tiède.

Franchement, le plus difficile c'est de casser le Crunch et d'attendre que le gâteau refroidisse...




mercredi 14 mai 2008

Du pain sans pétrissage


Une année où je n'étais pas partie en vacances au mois d'Août, je me suis lancée dans la confection du pain. Pour me motiver un peu plus, la boulangerie aussi était fermée pour le mois...
Et j'y ai pris goût ! C'est vraiment sympa de manger le pain que l'on a fait soi-même et puis, ça me rappelait des souvenirs d'enfance. La bonne odeur de pain chaud qui embaume la maison... hummm

Mais quand même, le pétrissage, c'est pas une mince affaire. Et puis, quand on travaille et que l'on rentre un peu tard le soir, pas le temps de pétrir sa miche. C'est là que j'ai découvert le pain sans pétrissage. Quelle bonne idée et quel bon pain...En plus, c'est simplissime à faire et rapide !! Tout pour plaire j'vous dis !

Désolée pour celle qui l'a mis sur son blog à l'origine, je ne me souviens pas qui c'est... Mais un grand merci à elle !


  • 750 gr de farine
  • 1 cuillère à soupe de levure de boulangerie
  • 2 cuillères à café de sel
  • 5 dl d'eau
  • 1 dl de lait
  • 1 cuillère à soupe de miel

Mélanger dans un grand bol l'eau et le lait avec le miel. Faire tiédir une minute au micro-ondes et ajouter la levure. Laisser reposer.
Dans un saladier, mélanger la farine et le sel. Ajouter ensuite le mélange tiède et remuer rapidement sans pétrir (à la cuillère en bois). Saupoudrer de farine et couvrir d'un film transparent. Laisser lever au moins 1h30.

Préchauffer le four à th210°. Verser la pate d'un seul coup sur un tapis silicone (ou sur une plaque à baguettes). Faire cuire 25 mn avec un bol d'eau.

Vous pouvez faire des boules mais la pâte étant assez liquide, c'est pas simple. Vous pouvez aussi essayer d'autres farines (complète, épeautre ou autre mélangées avec la farine blanche). C'est bon aussi.

jeudi 8 mai 2008

Virée en Bretagne

Que le temps passe vite ! Je n'avais pas mis de message depuis presque un mois !! J'ai pourtant cuisiné mais les journées sont passées sans que je m'en rende compte !! Trop vite !!
Enfin, entre-temps je suis partie faire un petit tour en Bretagne. Et merveille, même sous la pluie, cette région est superbe ! Verdoyante, de belles bâtisses, des gens sympathiques, de bonnes galettes ! Le rêve !!
Il suffit de regarder pour comprendre...

Une vue de Quimper et sa cathédrale (sublime)

Un bras de l'Odet, dans la ville de Benodet où nous étions, cité balnéaire très sympa.


Incontournable Pont-Aven, ses peintres et ses galettes !

J'y retournerai !!

mardi 8 avril 2008

Canelés bordelais

Je les ai découvert au restaurant pour la première fois. J'ai adoré le caramélisé du pourtour et ce cœur moelleux .
Plus tard, en vacances dans le Bordelais, je suis allée visiter le village de Saint-Emilion.
Et là, parmi les belles pierres, une multitude de canelés ! A chaque coin de rue, une boutique de canelés et de macarons (pas ceux à la mode, des "rustiques", les ancêtres).
Une véritable révélation, je me suis jetée sur une boite entière de cannelés. Frais, c'est vraiment incomparable !

Alors, d'ici à en faire moi-même, il n'y a eu qu'un clic jusqu'à la découverte de cette recette.

Pour 2 plaques de 8 cannelés
  • 50 cl de lait
  • 50 gr de beurre
  • 125 gr de farine
  • 2 œufs + 2 jaunes
  • 1 cuillère à café d'extrait de vanille
  • 250 gr de sucre roux (cassonade pour moi)
  • un sachet de sucre vanillé
  • une belle rasade de rhum blanc
Faites chauffer le lait dans une casserole avec le beurre.
Dans un saladier, mélanger la farine et les sucres. Ajouter les oeufs en fouettant pour obtenir une pâte épaisse. Lorsque le mélange est bien homogène, ajouter le lait petit à petit et continuer à mélanger. Ajouter la vanille et le rhum. Bien fouetter.
Laisser refroidir à température ambiante avant de mettre au frais pendant au moins 12 heures.
L'idéal, c'est de préparer la pâte le soir pour le lendemain.

Le lendemain, faire chauffer le four à 250°C.
Battre la pâte pour enlever la couche épaisse qui s'est formée et verser dans les moules en laissant un 1/2 cm avant le bord du moule. Enfourner pour 10 mn puis baisser le four à 200°C pendant 45 mn. Sortir les canelés du four et les laisser refroidir avant de démouler.
Y a plus qu'à !!

Alors, évidemment, vous vous retrouvez avec des blancs d'œufs sur les bras... Et bien, à votre avis, pourquoi il y avait aussi des macarons à Saint-Emilion ? Parce qu'on les fait avec les blancs restants...
  • 2 blancs d'œufs
  • 125 gr de poudre d'amandes
  • 120 gr de sucre glace
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuillère à soupe de compote de pomme (facultatif - c'est pour le moelleux)
  • 1 goutte d'extrait d'amandes amères
Versez la poudre d'amandes dans un saladier et mélangez avec les deux sucres. Ajoutez la compote et les blancs d'œufs non battus. Complétez avec l'extrait d'amande et mélangez bien le tout.
Faites chauffer le four à 150°C (th 5). Remplissez des empreintes à mini-tartelettes (ou des barquettes en papier) avec la pâte.
Enfournez pour 15 mn. Laissez refroidir avant de démouler et servir.

dimanche 30 mars 2008

Gratin de pommes de terre au beaufort et à la morteau

C'est le printemps. Oui mais, il fait froid, il vente et il pleut.
Dans ces conditions, rien de tel qu'un gratin de pommes de terre pour se réchauffer le cœur et le corps.
Bon, en plus, on aime ça le gratin au Beaufort et à la Morteau... Alors, on ne se fait pas prier...

Pour ceux qui ne connaissent pas, la Morteau est une saucisse qui provient de la ville du même nom. Et figurez-vous qu'il y a même une fête autour de cette saucisse. Cliquez ici pour en savoir plus.
Le Beaufort quant à lui est un fromage à pâte pressée cuite des alpages de Haute Savoie. Cliquez ici pour en savoir beaucoup plus.

L'association des deux est particulièrement gouteuse. On a du mal à ne pas s'arrêter de piocher dans le plat...

  • 1 kg de pommes de terre
  • 1 saucisse de Morteau
  • 50 cl de lait
  • 25 cl de crème liquide (eh oui, un gratin sans crème...)
  • 100 gr de Beaufort
En général, je fais cuire les pommes de terre dans la matinée et je prépare le gratin le soir. Comme ça les pommes de terre sont vraiment fondantes et je suis sûre qu'elles sont bien cuites.

Epluchez les pommes de terre et essuyez-les sans les rincer (dans du papier absorbant). Coupez-les en rondelles et mettez-les dans une sauteuse. Versez le lait et laissez cuire à petits bouillons pendant 15 mn. Retirez du feu et laisser reposer.

Versez les pommes de terre avec le lait dans un plat à gratin. Ajoutez la crème, mélangez et saler et poivrer. Parsemez de 80 gr de fromage et mettre au four 40 mn.
Pendant ce temps, faites cuire la saucisse dans une grande casserole d'eau. Pas la peine de saler, la Morteau l'est déjà. Portez à ébullition et laisser cuire 30-40 mn à feu doux. Après la cuisson, égouttez et coupez la saucisses en rondelles assez épaisses.
Sortez le gratin du four et répartissez les rondelles de saucisses entre les pommes de terre. Re-parsemez de fromage et remettez au four 10 mn.

Y a plus qu'à se régaler.

lundi 24 mars 2008

Tarte courgette et féta


Après toutes ces bonnes choses tellement riiiches et caloriiiques, un peu de légèreté et de légumes sont nécessaires.
Une belle tarte à la courgette et à la féta (la légèreté n'exclue pas le gout, non ?!).
Le thym lui donne un parfum de Provence assez agréable.
Et puis, exit la crème fraiche. On la remplace par du fromage blanc à 20%, moins gras (tout ça pour se donner bonne conscience...).

  • 1 rouleau de pâte brisée (déjà prête)
  • 80 gr de féta
  • 2 petites courgettes
  • 3 œufs
  • 2 cuillères à soupe de maïzena
  • 200 gr de fromage blanc
  • thym frais (ou séché)


Préchauffer le four th 180°.
Mélanger les œufs avec la maïzena, le fromage blanc, la féta émiettée et le thym. Saler et poivrer. Nettoyer les courgettes et les râper. Mélangez-les à la préparation à base de fromage blanc.
Mettre la pâte dans le moule à tarte et verser la préparation à base de courgettes.
Faire cuire 30 mn.

Servir avec une petite salade verte, c'est parfait pour un repas léger !